Le Cap Corse

Rédigé le 17/05/2020
Balades en Corse


Souvent décrite comme "l'île dans l'île " , cette langue de maquis de 40 km de long et d'une dizaine de kilomètres de large, qui rend les contours de la Corse si caractéristiques, a en effet une histoire qui la distingue du reste de l'île. La péninsule fut longtemps dominée par des familles seigneuriales d'origine ligure ( Da Mare, Avogari, Gentile...). Fortement attachées à la république de Gênes, elles entretenaient avec elle de fructueux liens commerciaux ( vins, huile, ect...). S'appuyant sur cette féodalité, Gênes prit l'habitude de considérer le Cap Corse comme une terre alliée, et rares sont les épisodes de l'histoire qui lui donnèrent tort. 

Une longue tradition de marins distingue également les Cap-Corsins. Ils furent en effet les seuls Corses, avec les Bonifaciens, à s'intéresser à la pêche, et éventuellement à en vivre. Seuls négociants et marins d'une île de montagnards, peu ouverte sur un monde extérieur souvent hostile, ou considéré comme tel, les Cap-Corsins ressentirent rapidement le besoin d'élargir leur horizon. Après avoir fait du Cap l'une des régions les plus prospères de l'île, nombre d'entre eux portèrent le regard vers des rivages plus lointains. Ils contribuèrent ainsi pour une large part à la diaspora Corse ( l'apéritif qui porte le nom du Cap fut souvent leur étendart et le symbole de leur nostalgie à l'étranger ), et nombre d'entre eux s'illustrèrent dans les colonies françaises d'Afrique du Nord et en Amérique.

Revenus dans leurs villages après avoir fait fortune, certains se firent construire d'étonnantes demeures de style colonial. Quelques-unes de ces "demeures d'Américains", sont encore visibles sur le Cap notamment à Sisco ou à Canelle. Bordé d'un nombre impressionant de tours édifiées à l'époque génoise pour protéger des incursions barbaresques cette péninsule difficile à défendre, le Cap voit des villages de pêcheurs alterner avec des hameaux juchés en équilibre sur les hauteurs.

En grande partie constitué de douces montagnes couvertes de maquis, il présente des visages différents sur ses côtes occidentale et orientale. Son rivage ouest, plus sauvage, est sans conteste le plus spectaculaire. Cliquez-ici pour séjourner dans le Cap Corse