Retour à la liste

Gaec Sicretu d'Apa / Boutique Secrets d'Abeilles

Alata Corse-du-Sud Corse

Voir le trajet

Secrets d’abeilles, c'est une histoire de famille
Bastien Bizon Maroselli et sa compagne Camille Cristiani, rejoints par Pascal Bizon Maroselli le frère de Bastien, Apiculteurs miel de Corse AOP.

Depuis dix ans maintenant nous transhumons nos ruches de la plaine à la montagne et de la montagne à la plaine afin de suivre les floraisons spontanées des plantes de notre maquis corse. L’opportunité d’ouvrir un lieu de vente directe s’est présentée, et cela nous permet enfin d’être en contact avec les curieux de l’apiculture et les gourmands qui peuvent désormais venir goûter nos miels, mais aussi nos nougats, confitures et gelées, canistrelli et bonbons au miel faits maison, et plein d’autres choses quand le temps nous manquera moins! Nous répondons avec plaisir à toutes vos questions sur notre métier et passion.

Boutique dégustation et Miellerie ; lieu-dit A Balisaccia, route de Sagone 20167 Alata

Cela donne 6 miels AOP propre à une saison et à une végétation :

Miel de Printemps : Les abeilles butinent les fleures du littoral -asphodèles/clémentiniers
Miel de Maquis de Printemps : Miel d’altitude -bruyère blanche / genêt / lentisque / ronce / lavande maritime…
Miel de Miellats du Maquis : Période chaude, pas ou peu de fleurs. L’abeille va butiner la sève des arbres du maquis au lieu du nectar. Le traitement par l’abeille est ensuite le même que pour le nectar. -cistes / chênes / eucalyptus …
Miel de Maquis d’été : Hautes vallées corses – lentisque / thym corse (erba barona)/ ronces.
Miel de Chataigneraie : Ruches transhumées dans la châtaigneraie au moment de la floraison des châtaigniers, nous sommes en moyenne montagne, il sera associé avec la végétation environnante – ronces / anthylis / clématites …
Miel de Maquis d’automne : Du littoral à la montagne – Arbousier principalement / lierre / salsepareille…- pour public avertis ! Il est amer et fort en bouche, couleur clair ambré.

Une abeille corse ?
Oui ! Une abeille endémique, apis melifera melifera linne ecotype corse qu’on ne trouve que sur l’île et ça fait plus de 1000 ans.
Les différences avérées avec l’abeille noire ou l’abeille italienne, sont une langue plus longue, un index cubital plus élevé et une pilosité plus courte.
Elle est moyennement productrice et est plus agressive que l’abeille noire du continent… C’est ce qu’on dit …

Pour préserver cet écotype, il est interdit d’importer des abeilles en corse.
L’intérêt ?
Une abeille très bien adaptée au climat et à la végétation de l’île et donc préservée des risques sanitaires.

Le réseau de Sicretu d'Apa ; Facebook

Contact direct via ; Messenger